jeudi 29 octobre 2009

Tornade

Bientôt Samaïn.
Les récoltent s‘achèvent et la lune monte tranquillement.
Le temps est venu de dire adieu à ce qui n’est plus.

Elle se souvient d‘un rêve et sourit parce que tout est paisible depuis le passage du vent sauveur, cette tornade qui a détruit un long couloir de cloisons mentales.
Balayées les illusions, envolés les semblants de protections. Adieu.

L’espace est ouvert, l’horizon dégagé.
Savourer l’indicible sensation de légèreté
Accueillir l’instant précieux.

3 commentaires:

le a dit…

Amen

Saravati a dit…

Ah, comme il plaît ce concept de tornade qui détruit le couloir des cloisons mentales ...il faudrait que plein de gens puissent rencontrer ce genre de tornades bienfaisantes, messagères d'une ébauche de sérénité !

Derviche typo matamore II a dit…

Le vent ne part pas avec son savoir. Il le raconte à tous.