vendredi 18 septembre 2009

Pluie

Mon silence ici, je ne peux l’expliquer.
Peut-être parce que les mots sont capricieux et se réservent pour les soirs de pluie ?
Comme aujourd‘hui ?
J’écris ce soir pour le plaisir de pianoter sur mon clavier tout en laissant les idées s’échapper librement.
Je regarde leurs flots tumultueux se déverser dans un fleuve de pensées que je ne peux maîtriser.
Le fleuve se déroule sous mes yeux emportant les idées.
Je reviendrai, bientôt.


www.myspace.com/angelinakerfloch

4 commentaires:

A Casa Onde Vivemos... a dit…

Acceptation et gratitude pour ces moments de silence que tu nous offres.
Ne cherche pas à expliquer...
and so it is... :-)

à bientôt

isabelle

Saravati a dit…

Pianote, ma douce Amie, et ouvre tes fenêtres pour que ta musique arrive jusqu'à nous !

zinzin29 a dit…

si je pianotais aussi bien que vous, je continuerais à pianoter.

edouard a dit…

Et moi je suis content d'être venu. Votre style me plaît, le contenu aussi.